1 août 2016

BISTROT BIÈRES

Plus de 100 références de bières artisanales à savourer fraîches à tout moment de la journée !

Entre amis, seul ou en charmante compagnie, venez déguster les meilleures mousses artisanales que l’on peut trouver à  Marseille. Choisissez une bière sur nos étagères, installez-vous dans notre espace dédié et laissez-vous emporter par les arômes de votre breuvage.

 

Affirmer ses goûts ou tenter de nouvelles expériences

Nul besoin d’être un fin connaisseur pour apprécier la dégustation d’une bière artisanale. En effet, il suffit simplement de réunir les conditions adéquates. C’est ce que vous offre notre cave avec une atmosphère agréable, un décor soigné et surtout une écoute de vos goûts. Dites-nous quels sont les aliments, les saveurs, les odeurs que vous aimez et nous vous suggérons quelques bonnes bouteilles pouvant combler vos papilles.
Votre bière vous sera servie dans un verre spécialement conçu pour sublimer le moment. Car à chaque type de bière correspond un contenant qui permettra de mettre en valeur la mousse, la couleur et les arômes du liquide. Tout comme pour le vin, l’expérience sera d’abord visuelle, puis olfactive et enfin gustative.

Découvrir des bières locales, issues des brasseurs de la région marseillaise

De plus en plus de brasseurs artisanaux provençaux se lancent dans l’aventure. La cave Victor met donc un point d’honneur à partager ce « Made in Marseille » ou « Made in Provence » en proposant une large gamme de bières régionales. Sulauze, Minotte, AixPression, bières de la Plaine, brasserie du Luberon, de la rade, des Garrigues et bien d’autres ont trouvé une place de choix dans notre cave. Régulièrement, nous partons à la rencontre des brasseurs locaux pour dénicher les meilleures bouteilles que nous ajouterons à notre carte.

Et aussi des bières internationales

Pour que l’offre soit complète, Victor s’est doté d’un éventail étoffé de bières internationales. Des Belges aux Américaines en passant par les Allemandes et les Anglaises, toutes les nationalités expertes dans l’art de la fermentation se retrouvent à  Marseille.